La marque Carrément Jeu est une histoire de rencontres :

Rencontre entre deux filles des Landes sur les bancs de Kedge Business School (BEM à l'époque), Marie-Hélène, alors ingénieure, et Catherine Dargent, artiste. Elles suivent toutes les deux une formation intitulée "valoriser son projet artistique". Des landes où elles vivent, elles covoiturent jusqu'à Talence. Prenant conscience qu'elles partagent les mêmes valeurs : authenticité, liberté et ténacité, elles décident d'aller plus loin et de faire un bout de chemin ensemble. Leur projet : inventer et développer des jeux. Elles ont déjà en tête un brouillon de MEMOLOMINO.

Le deuxième moment clé sera la rencontre avec Michel Sinan, puis son fils Xavier de SEPP, une entreprise installée à Seignosse fabricante de jeux et tableaux effaçables. L'idée de fabriquer leurs jeux à côté de chez elles dans une entreprise familiale les séduit carrément ...

Carrément Jeu, ainsi nomment-elles leur société de conception et commercialisation de jeux, dû notamment à la forme carré des aimants.